Culture, Voyage Flânerie, Trucs et Astuces, Inside and Out, Web Radio Podcast

Fief

Le Fief de David Lopez


"Chez nous, il y a trop de bitume pour que l'on soit de vrais campagnard, mais aussi trop de verdure pour qu'on soit de vraies cailleras."







Sur les conseils d'une amie, je me suis mise à lire ce roman. Je n'ai pas été déçue du tout !! Et cela m'a mis du baume au coeur de lire notre région ainsi que cette sorte d'ambivalence latente qui surplombe le coin.

Dans Fief, David Lopez nous plonge dans la vie de Jonas, et ses acolytes.Au coeur d'une jeunesse qui semble tourner en rond, entre pétards, grosse glande, jeu de cartes, espoirs de pécho... puis pétard, grosse glande, jeu de cartes, espoir de pécho...C'est un peu les "400 coups", disons...du coin...sud seine et marne : ici, pas de braquage ou de gros dealeurs, juste des gars, conscient de leurs travers parfois, de leur statut social, de leur mise en retrait, de cette energie molle et stagnante posée là par la région, à cheval entre la campagne et la ville... 

En lisant ce livre, j'avais réellement l'impression de passer du temps avec eux, comme si, moi aussi, je faisais partie de la bande...lorsqu'ils se retrouvent tous ensembles à jouer aux cartes, ou faire des dictées, pour passer le temps. Le moment de cette fameuse dictée, un des passages les plus drôles du livre, pour moi, tant il y avait de conscience en tout genre à cet instant. Je n'en dirai pas plus, je ne voudrais pas gâcher vôtre plaisir... 


Lorsque je lisais Fief, je vivais des moments agités au travail, et ça m'apportais une bulle d'oxygène, ou je pouvais m'évader, rire, passer du temps avec ces types, histoire d'oublier l'angoisse qui m'assaillait au travail.Je travaillais en milieu scolaire, au lycée, et cela m'apparaissait d'autant plus drôle que j'y voyais un lien tellement énorme, entre ce qui se jouait au lycée, et la vie de ses mecs... Je me disais que ce serait peut-être bien, si les lycéens pouvaient lire ce livre 😎 car finalement, ils pourraient se retrouver dans certains personnages, ou dans leurs occupations, dans leur ennui. Et finalement, peut-être qu'ils y trouveraient de la distractions à lire, à se lire en parallèle. La lecture leur apparaîtrait peut-être moins chiante que de lire du Flaubert ou Zola (j'ai rien contre eux, rassurez-vous 😜). Rien leur nom les effraie. David Lopez a écrit ce livre sous une forme à la fois de parlé, et de descriptions sensitives plutôt détaillée, dans lesquelles il est agréable de se laisser couler, avec une ponctuation peu commune parfois. Cela fait le charme de ce livre, où l'on se fait bercer en fonction de ce qui se passe dans la vie de Jonas, et dans son cerveau... 



En bref, ce livre est une balade au côté de Jonas, qui nous décrit, et nous montre, ce que peut être la vie à mi chemin entre ville et campagne, dans le sud seine et marne... Comme une sorte de zone grise. 


Bonne lecture aux curieux !







Aucun commentaire:

Publier un commentaire