Culture, Voyage Flânerie, Trucs et Astuces, Inside and Out, Web Radio Podcast

Mamie dans les orties

👵Des témoignages d'une vie, 
Mamie dans les orties. 🌿




Coucou ! 

Aujourd'hui je viens te parler d'un podcast que j'ai découvert tout récemment. Il s'agit du podcast intitulé : " Mamie dans les orties " 
Je crois que je suis tombé dessus tout simplement en flânant sur soundcloud, à la recherche quelques histoires à me mettre dans les oreilles.😊



🌿Mamie dans les orties, ce sont, des témoignages de femmes d'un autre temps, c'est à dire, nos grands-mères, nos mères pour certains et certaines... 
Elles nous racontent leur vie, de leur enfance à maintenant. 

On est souvent surpris du décalage que l'on peut trouver entre le monde dans lequel elles ont grandi et le notre. On entrevoit ces différences autant dans le confort des modes de vie, que dans les mentalités, la communication, l'enfance, et bien-sûr, ce qui revient quasiment à chaque épisode : la sexualité, le regard que l'on porte sur la femme à l'époque, les codes de l'acceptable et de l' interdits, qui aujourd'hui, dieu merci, ont quand même bien changé ! 

On découvre toutes ces femmes, venant de différents univers, qu'ils soient bourgeois, ouvriers, expat', et on reste toujours surpris par leur récit, qui paraît parfois surréalistes. 
Personnellement je me suis souvent retrouvé bouche béante avec un :
 " woooow c'est hallucinant" ... 
" woooow c'est pas vrai... "


Pour le coup, leur vie a été riche d'aventures, très différentes des notres. On s'aperçoit au fil des écoutes, que les femmes, pour la plupart, ont été quelques peu livrés à elles-mêmes. Alors, elles se débrouillent comme elles peuvent, afin de pouvoir évoluer dans le monde dans lequel elles ont vu le jour.
Elles nous font part de leurs histoires de familles, du lien qu'elles avaient, ou pas, avec leurs parents...  Viennent nous parler des choses, qui, pour l'époque étaient plutôt monnaie courante... Personnellement j'ai fait les gros yeux parfois en écoutant ce podcast ! 👀
Touchantes d'authenticité, on a les larmes aux yeux parfois, elles nous font bien rire aussi, vous inquiétez pas ! 


Cela m'a donné envie d'en savoir encore plus sur mes grands-mères, à qui je vais poser pleins de questions, même si j'en ai déjà posé pas mal ! 😀


Profitons de ces témoignages si précieux, d'un autre temps ! 
Bon, il y a quand même quelque chose que je regrette, c'est que l'on ai pas trop gardé le bal populaire !!!! 

Allé, le mieux c'est d'aller les écouter, ces grands-mères ! 💝 
Bisous ! 
😘




Je te laisse en petit cadeau, une image que j'ai trouvé sur instagram, d'un artiste qui s'appelle:
 Jeremy Enecio.
Je vais aller voir de plus près son art, et si ça me plaît je plongerai dedans ! 

A plus dans le bus ! 😘🚌







Millepertuis mon ami

🌻 A la découverte du Millepertuis 👀


C'est avec un petit peu de retard que je vous écrit ! 
Le déconfinement m'a replongé la tête la première dans un rythme de vie bien trop speed pour moi... 
Je n'ai pas réussi à transiter vers une sorte d'entre deux, entre confinement total et déconfinement social, cette semaine je tâtonne, cherchant le rythme dans lequel je peux évoluer tranquille, sans stress, sans pression. Juste en quête de plénitude, de respiration légère et de petites bulles de joies créatives et scintillantes. 

Le déconfinement n'était pas le sujet de départ de cet article, alors je change de cap et vous parle du millepertuis et de ses grandes vertus thérapeutiques ! 


C'est ti-par ! 

Le millepertuis, c'est cette petite plante du soleil, qui vient réchauffer nos coeurs en hiver et apaiser nos coups de soleil l'été ! Merveilleux non? 
Un de ses autres nom est : le chasse diable. 



Cette plante est reconnue pour ses propriétés anti-depressive.
Elle arrive à nous faire traverser des périodes de tristesse, déprime, manque d'engouement pour les choses... Plutôt pas mal pour la période hivernal je trouve où le froid vient par moment nous geler...

Apparemment on pourrait la comparer au prozac.

 On peut la consommer en gélule, séchée en tisane, mais attention à bien respecter les doses, car c'est une plante au fort caractère dont il ne faudrait point abuser. 
On peut la trouver facilement en pharamacie, mais préparer votre portefeuille... c'est pas donné ! 😅
Mais le plus sympathique et le moins coûteux est d'aller la cueillir dans la nature ou en milieu urbain aussi, car elle pousse vraiment partout ! 

On peut la voir dans les villes se frayer des chemins sur le bitume. J'adore !

Si vous en acheter en pharamacie, avec un traitement médicamenteux, il se peut que votre pharmacien.ne vous dise de ne pas prendre les deux en même temps, car la plante pourrait modifier votre traitement et donc l'altérer.
On peut aussi l'utiliser en huile pour tout ce qui va être brulure, coupure, blessure, après soleil... 
Elle a un fort pouvoir cicatrisant... Apparemment aussi, bon à savoir, en breuvage, elle aurait une action bénéfique sur les sciatiques 😊

Vous l'aurez compris, je suis fan de cette plante qui m'accompagne maintenant depuis bien 3 ans je dirai. 



Elle est facile à reconnaître : 
On la trouve se rassemblant en petit rameaux, ses fleurs sont jaune or, de petite taille, 5 pétales et des petites tiges au centre de la fleur. 
Truc facile pour la distinguer : Si vous prenez un bouton de fleur sur le rameau et le frottez entre vos doigts, la plante déposera une couleur rougeâtre sur vos doigts. 




Autre petit truc, prenez une feuille verte du rameau (elles sont plutôt petites ce qui peut être un peu galère mais cette technique vous permettra de savoir si vous êtes face à un millepertuis ou non... ) et exposer là face au soleil. Vous y verrez des petits trous apparaître la feuille en transparence. 


Pour fabriquer votre huile vous même, vous pouvez tout simplement déposer vos fleurs fraîchement cueillies dans un bocal. 
Recouvrir d'huile (vous pouvez prendre une huile de tournesol ou bien créer un mélange d'huile avec les propriétés que vous rechercher ). 
Fermer le bocal et laisser exposer au soleil 21 jours. 
21 jours de soleil total... Préparer un petit calendrier pour noter les jours soleils. Ceux pluvieux et nuageux ne rentreront pas dans le compte des 21 jours. 
Il est également très conseillé de cacher votre pot durant la période de pleine lune, la nuit, afin que celle-ci n'altère pas votre mixture. 
1 jour avant pendant et après. 


Voili voilou ! 


Si cette plante vous intéresse, vous y trouverez tout un tas d'informations sur le net, en espérant vous avoir offert une petite introduction sympa qui donne envie ! 


Belle cueillette à vous !


Des bisous.



 


 

Mardi Noir

" Salut, et bienvenu.e dans un nouvel épisode de psychanalyse toi la face"💅


Comme j'aime entendre cette petite phrase lorsque Manu énonce le sujet de la vidéo en cours. Cette chaîne fait partie d'un de mes passe-temps sur youtube, je l'ai découverte grâce à une de mes meilleures amies, qui au passage, arrive toujours à dénicher des pépites sur le web ! 







Manu parle sur sa chaîne de psychanalyse tout en se faisant le teint. Merveilleux mélange. Elle énonce un sujet et vient le coller avec l'actualité ou son vécu actuel, peut-être fictif parfois je ne sais pas?
Bon, il est vrai qu'on dirait qu'elle ne va pas toujours très bien... Mais finalement parfois j'ai l'impression qu'elle se fond dans ses sujets et ses propres questionnements. J'adore! Bon en espérant qu'elle se porte bien quand-même ! 😜
J'aime sa façon crue, et d'une certaine façon, bien à elle, d'aborder les choses. Il faut le voir pour le comprendre. Elle maîtrise bien son sujet et joue avec. Parfois je me perds, et suis obligée de regarder plusieurs fois une vidéo pour bien saisir ce qu'elle a voulu expliquer pour pas que mon cerveau se retrouve à faire une error404.
Je sais pas si je suis toujours d'accord avec toutes ses doctrines, mais j'aime bien écouter ce qu'elle a à nous raconter ! 



Je suis encore en train de réfléchir à cette phrase : " l'amour c'est donner quelque chose qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas..." 


Bises 💗



Fief

Le Fief de David Lopez


"Chez nous, il y a trop de bitume pour que l'on soit de vrais campagnard, mais aussi trop de verdure pour qu'on soit de vraies cailleras."







Sur les conseils d'une amie, je me suis mise à lire ce roman. Je n'ai pas été déçue du tout !! Et cela m'a mis du baume au coeur de lire notre région ainsi que cette sorte d'ambivalence latente qui surplombe le coin.

Dans Fief, David Lopez nous plonge dans la vie de Jonas, et ses acolytes.Au coeur d'une jeunesse qui semble tourner en rond, entre pétards, grosse glande, jeu de cartes, espoirs de pécho... puis pétard, grosse glande, jeu de cartes, espoir de pécho...C'est un peu les "400 coups", disons...du coin...sud seine et marne : ici, pas de braquage ou de gros dealeurs, juste des gars, conscient de leurs travers parfois, de leur statut social, de leur mise en retrait, de cette energie molle et stagnante posée là par la région, à cheval entre la campagne et la ville... 

En lisant ce livre, j'avais réellement l'impression de passer du temps avec eux, comme si, moi aussi, je faisais partie de la bande...lorsqu'ils se retrouvent tous ensembles à jouer aux cartes, ou faire des dictées, pour passer le temps. Le moment de cette fameuse dictée, un des passages les plus drôles du livre, pour moi, tant il y avait de conscience en tout genre à cet instant. Je n'en dirai pas plus, je ne voudrais pas gâcher vôtre plaisir... 


Lorsque je lisais Fief, je vivais des moments agités au travail, et ça m'apportais une bulle d'oxygène, ou je pouvais m'évader, rire, passer du temps avec ces types, histoire d'oublier l'angoisse qui m'assaillait au travail.Je travaillais en milieu scolaire, au lycée, et cela m'apparaissait d'autant plus drôle que j'y voyais un lien tellement énorme, entre ce qui se jouait au lycée, et la vie de ses mecs... Je me disais que ce serait peut-être bien, si les lycéens pouvaient lire ce livre 😎 car finalement, ils pourraient se retrouver dans certains personnages, ou dans leurs occupations, dans leur ennui. Et finalement, peut-être qu'ils y trouveraient de la distractions à lire, à se lire en parallèle. La lecture leur apparaîtrait peut-être moins chiante que de lire du Flaubert ou Zola (j'ai rien contre eux, rassurez-vous 😜). Rien leur nom les effraie. David Lopez a écrit ce livre sous une forme à la fois de parlé, et de descriptions sensitives plutôt détaillée, dans lesquelles il est agréable de se laisser couler, avec une ponctuation peu commune parfois. Cela fait le charme de ce livre, où l'on se fait bercer en fonction de ce qui se passe dans la vie de Jonas, et dans son cerveau... 



En bref, ce livre est une balade au côté de Jonas, qui nous décrit, et nous montre, ce que peut être la vie à mi chemin entre ville et campagne, dans le sud seine et marne... Comme une sorte de zone grise. 


Bonne lecture aux curieux !







Paul et Paulette !

Chez Paul et Paulette, après le déconfinement, tu mangeras ! 💕

Loin de moi l'idée de vous donner des ordres bien-sûr ! 



Je voulais simplement vous parler de ce lieu merveilleux, au coeur de Fontainebleau, que trop peu de personnes connaissent, en dehors des friands de cuisine nouvelle, de fait maison, de jus fruits "healthy", bien - entendu ! 

Paul et Paulette, ce petit restaurant salon de thé, est un petit bijoux : les patrons cuisinent et servent eux-même, des produits frais, locaux, avec une carte qui change très régulièrement. 
Ici, vous mangerez des salades et des plats peu communs, car, ce sont des petites palettes créatives gustatives, un petit feu d'artifice pour le palet, à un prix carrément correct ! 
C' est chaleureux, la cuisine est ouverte, et la peinture du poulpe au fond du resto est chouette !
Cela fait du bien de voir des belles choses autour de soi. 
Les proprios proposent d'ailleurs à des artistes d'exposer leurs oeuvres sur le mur d'entrée.
Ce mur d'entrée qui fait face également à la "boutique" du petit salon de thé. Certains articles dans lesquels vous consommez vos mets sont en vente sur les étagères. Plutôt sympa. 
Ici, tout le monde est servi à la même enseigne, et l'ambiance y est intime. Personnellement, lorsque je mange chez Paul et Paulette avec un ami ou parent, je me sens comme dans une petite bulle...
J'aime bien venir prendre un thé ou un jus accompagné de leurs superbes gâteaux quand vient l'heure du goûté ! 
Un véritable salon de thé ! A mon sens, bien - entendu. 


Confinement, lorsque tu seras terminé, j'irai pointé le bout de mon nez chez Paul et Paulette ! 💕

Je vous laisse aller zieuter leur page facebook ! Pour les curieux ! 😋



Tisane digère tranquille !

Petite recette improvisée d'une tisane digestive ! 


C'était les fêtes, et je me disais, que ce serait peut-être pas mal d'avoir un petit quelque chose qui puisse m'aider à digérer une quantité innombrable de petits fours.... 

Alors, j'ai cherché dans mes placards, et j'ai trouvé, ceci :  


Sauge, camomille, fenouil,thym

Je me suis donc fait une petite tambouille de plante aromatiques et médicinales : un peu de sauge, 2 ou 3 petites camomilles romaines, quelques graines de fenouil et une pincée de thym.


La sauge possède de très grandes vertus, dont celle d'être un tonique digestif. Elle aide à calmer les douleurs, et les nausées. Elle est également très utilisée pour ces vertus pour améliorer le cycle féminin, mais, ce n'est pas ici, le sujet de cet article. 


J'essaierai prochainement d'essayer de créer une petite tisane, plus, féminine ? 

La camomille est une plante très apaisante, alors, je me suis dit, autant en profiter et m'offrir une digestion sereine 😅
Il y a les tisanes dites : nuit tranquille... Et bah pour le coup je suis partie sur : Digère tranquille ! 
Mais la camomille possède également pleins d'autres qualités : elle agit sur les crampes d'estomac, et apaise les digestions difficiles.



Le fenouil, c'est un peu le roi de cette tisane, avec son action digestive et attention, roulement de tambour : ses propriétes carminatives !

Carminatives? 
Ah oui, qui aide à expulser les gazs intestinaux ! 

Et en plus de tout ça, sont petit goût anisé vient parfumer la tisane.

Le thym !
Que de choses à dire sur lui didonc... On ne lui connaît que trop de vertus.
Je l'ai plutôt utilisé comme une cérise sur un gâteau, ou le dernier élément que j'aurais mis dans mon chaudron de sorcière lors de la préparation d'une potion ! 
Un peu comme la pincée qui crépite. 

Il est apparemment conseillé de faire des cures (15 jours) de tisanes de thym, au petit déjeuner au printemps, ou lorsque l'on sort de repas bien riche qui ont duré quelques temps.


Bon, je ne suis pas naturopathe ou quoi que ce soit, mais j'adore les plantes, alors je me rencarde sur elles et c'est avec plaisir que je vous partage mes découvertes !



La source concernant le détail des plantes :

250 remèdes naturels à faire soi-même, Dr Claudine Luu, éditions Terre Vivante. 




PERDRIX

PERDRIX ! 


Je viens te parler ici de cette petite douceur.






Oui, on pourrait dire que les personnages sont stéréotypés et que ce film n'est qu'une histoire d'amour comme on peut le voir dans les comédies romantiques avec leur happy end etc etc... 
Et bien je ne suis pas tout à fait d'accord.

Ce film nous parle de la façon dont chacun, va s'émanciper, à sa façon, il nous plonge dans de superbes paysages, une esthétique faite de jolis plans, de lenteur, et de belles couleurs, comme si chaque scènes étaient un véritable petit tableau, une éloge de la lenteur et de l'ennui (ça va plutôt bien avec le confinement ça didonc ! ).


Ce film, c'est également des personnages masculins exposés dans toute leur sensibilité, leur féminité? 



Perdrix, c'est aussi, une ambiance d'humour en décalage. Je dis bien humour en décalage et non humour décalé, qui à mon sens n'est pas la même chose. 
C'est également une superbe bande son, tellement raccord.

Ici, l'humour y est exposé comme un écho, subtil. Un peu comme lorsque nous sommes témoins d'une situation qui nous fait rire intérieurement mais que personne ne comprendrais si l'on devait la raconter (dans la vraie vie). J'espère que mon propos est clair au sujet du "décalé" ?

 Il y a des scènes qui sont de véritables petits bijoux, dont une de mes préférées : la scène où l'équipe de police est autour d'une table à faire la " psychanalyse " du capitaine, sans complexe aucun, ils débattent, parlent émotions, sensibilité. Cela fait un très drôle d'effet ! J'adore !

 Les personnages masculins, contrairement à ceux que l'on peut voir dans la plupart des films, me semblent déconstruits ici. Des flics, qui comblent l'ennui, cherchent un sens, s'assume en tant qu'homo et accepté de tous (ça fait du bien), se questionnent, sont à côté de leurs pompes aussi pour certains. 


La famille Perdrix, jouée par  : Fanny Ardent, Nicolas Maury, Patience Munchenbach et Swann Arlaud.


En dehors des hommes, il y a ces personnages féminins, dont le personnage principal : Juliette Webb.
Juliette Webb, (jouée par Maud Wyler) c'est cette femme intrigante, sans attache, en plein envol, tel justement, un oiseau migrateur.
Elle pourrait clairement entrer dans le stéréotype de la femme artiste, aventurière en quête de liberté, seulement, le fait est, qu'elle assume pleinement ce rôle dans le film !  Le stéréotype semble donc s'annuler... Il arrive parfois qu'elle veuille s'encroûter elle-même dans son propre stéréotype, mais finalement, la relation qu'elle entretient avec ce capitaine de campagne va la faire sortir de son rôle, de sa zone de confort.
J'ai trouvé ça plutôt chouette de voir quelqu'un, qui ne fait que fuir, par peur de l'enracinement, quel qu'il soit, pour finalement s'émanciper en s'engageant, en se posant enfin. Quel courage Juliette ! 


Bon je vous laisse une petite bande annonce histoire de vous faire votre propre idée et ne point trop en raconter... 
Je sais que certains n'aimeront pas du tout, et bah tant mieux ! Il y aura échanges de points de vue dans ce cas, c'est parfait 😉








Bon, je vous donne quand même un petit truc que je n'ai pas trop aimé dans ce film allé ! 
C'est le texte de Swann Arlaud sur la fin du film lors de la scène de vélo/voiture. J'ai trouvé ça pathos et pas naturel... mais bon... après le film reprend son cours normal donc tout va bien ! 
C'était juste une micro tirade 😅




Bisous