Culture, Voyage FlĂąnerie, Trucs et Astuces, Inside and Out, Web Radio Podcast

Millepertuis mon ami

đŸŒ» A la dĂ©couverte du Millepertuis 👀


C'est avec un petit peu de retard que je vous Ă©crit ! 
Le dĂ©confinement m'a replongĂ© la tĂȘte la premiĂšre dans un rythme de vie bien trop speed pour moi... 
Je n'ai pas rĂ©ussi Ă  transiter vers une sorte d'entre deux, entre confinement total et dĂ©confinement social, cette semaine je tĂątonne, cherchant le rythme dans lequel je peux Ă©voluer tranquille, sans stress, sans pression. Juste en quĂȘte de plĂ©nitude, de respiration lĂ©gĂšre et de petites bulles de joies crĂ©atives et scintillantes. 

Le dĂ©confinement n'Ă©tait pas le sujet de dĂ©part de cet article, alors je change de cap et vous parle du millepertuis et de ses grandes vertus thĂ©rapeutiques ! 


C'est ti-par ! 

Le millepertuis, c'est cette petite plante du soleil, qui vient rĂ©chauffer nos coeurs en hiver et apaiser nos coups de soleil l'Ă©tĂ© ! Merveilleux non? 
Un de ses autres nom est : le chasse diable. 



Cette plante est reconnue pour ses propriétés anti-depressive.
Elle arrive Ă  nous faire traverser des pĂ©riodes de tristesse, dĂ©prime, manque d'engouement pour les choses... PlutĂŽt pas mal pour la pĂ©riode hivernal je trouve oĂč le froid vient par moment nous geler...

Apparemment on pourrait la comparer au prozac.

 On peut la consommer en gĂ©lule, sĂ©chĂ©e en tisane, mais attention Ă  bien respecter les doses, car c'est une plante au fort caractĂšre dont il ne faudrait point abuser. 
On peut la trouver facilement en pharamacie, mais prĂ©parer votre portefeuille... c'est pas donnĂ© ! 😅
Mais le plus sympathique et le moins coĂ»teux est d'aller la cueillir dans la nature ou en milieu urbain aussi, car elle pousse vraiment partout ! 

On peut la voir dans les villes se frayer des chemins sur le bitume. J'adore !

Si vous en acheter en pharamacie, avec un traitement mĂ©dicamenteux, il se peut que votre pharmacien.ne vous dise de ne pas prendre les deux en mĂȘme temps, car la plante pourrait modifier votre traitement et donc l'altĂ©rer.
On peut aussi l'utiliser en huile pour tout ce qui va ĂȘtre brulure, coupure, blessure, aprĂšs soleil... 
Elle a un fort pouvoir cicatrisant... Apparemment aussi, bon Ă  savoir, en breuvage, elle aurait une action bĂ©nĂ©fique sur les sciatiques 😊

Vous l'aurez compris, je suis fan de cette plante qui m'accompagne maintenant depuis bien 3 ans je dirai. 



Elle est facile Ă  reconnaĂźtre : 
On la trouve se rassemblant en petit rameaux, ses fleurs sont jaune or, de petite taille, 5 pĂ©tales et des petites tiges au centre de la fleur. 
Truc facile pour la distinguer : Si vous prenez un bouton de fleur sur le rameau et le frottez entre vos doigts, la plante dĂ©posera une couleur rougeĂątre sur vos doigts. 




Autre petit truc, prenez une feuille verte du rameau (elles sont plutĂŽt petites ce qui peut ĂȘtre un peu galĂšre mais cette technique vous permettra de savoir si vous ĂȘtes face Ă  un millepertuis ou non... ) et exposer lĂ  face au soleil. Vous y verrez des petits trous apparaĂźtre la feuille en transparence. 


Pour fabriquer votre huile vous mĂȘme, vous pouvez tout simplement dĂ©poser vos fleurs fraĂźchement cueillies dans un bocal. 
Recouvrir d'huile (vous pouvez prendre une huile de tournesol ou bien crĂ©er un mĂ©lange d'huile avec les propriĂ©tĂ©s que vous rechercher ). 
Fermer le bocal et laisser exposer au soleil 21 jours. 
21 jours de soleil total... PrĂ©parer un petit calendrier pour noter les jours soleils. Ceux pluvieux et nuageux ne rentreront pas dans le compte des 21 jours. 
Il est Ă©galement trĂšs conseillĂ© de cacher votre pot durant la pĂ©riode de pleine lune, la nuit, afin que celle-ci n'altĂšre pas votre mixture. 
1 jour avant pendant et aprĂšs. 


Voili voilou ! 


Si cette plante vous intĂ©resse, vous y trouverez tout un tas d'informations sur le net, en espĂ©rant vous avoir offert une petite introduction sympa qui donne envie ! 


Belle cueillette Ă  vous !


Des bisous.



 


 

2 commentaires:

  1. Faut faire super attention aux interactions avec d'autres mĂ©dicaments, comme te le rappelle. Et si on la rĂ©colte soi-mĂȘme, on n'a pas l'occasion de demander au pharmacien, au passage. EfficacitĂ© reconnue pour le traitement des dĂ©pressions, mais pas Ă  utiliser Ă  la lĂ©gĂšre sous prĂ©texte que c'est naturel et que ça peut pas faire de mal. Ça fait pas bon mĂ©nage avec des traitements courants, comme des trucs pour le cƓur, ou la contraception hormonale, par exemples.
    On est encore bien dans sa saison, alors mĂȘme si c'est dĂ©jĂ  pour apprendre Ă  la reconnaitre, Ă  faire connaissance, faut pas hĂ©siter !

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Coucou François !

      Je suis 100% d'accord avec toi, il faut faire vachement attention et oui, consommer la plante parcimonieusement... c'est clair !!
      J'aimerais bien faire une de tes balades natures autour des plantes comestibles un de ces jours prochain !! J'ai encore tellement de choses Ă  apprendre !
      Je vais aller voir sur facebook la prochaine sortie que tu organises, ou bien j'attends l'automne pour les champignons? O;O
      Des bibi !

      Supprimer